__ Mary CASSATT ___Peintre impressionniste___1843-1926 __

__ Mary  CASSATT ___Peintre impressionniste___1843-1926 __

Les dates importantes de la vie de Mary CASSATT

   

 

 

 

 

 

1843, 22 mai Mary Cassatt nait à Pittsburgh en Pennsylvanie État

 d’Amérique

 

1848,elle habite à Pittsburgh, puis à  partir de 1851 à Philadelphie

 

1851 ,elle visite l’Europe avec ses parents. Paris, Heidelberg,

 Darmstadt, sur une période de cinq ans (1856)

 

1852 à l’exposition de Paris, Mary découvre Corot et sa peinture

 

1855, mort de Robert ( frère de Mary Cassatt), retour de la famille

en Pennsylvanie.

 

1860 à 1865, Elle s’inscrit aux Beaux-Arts de Philadelpie

 

1863-65 La famille quitte la Pennsylvanie à cause de la guerre  civile

 

1866A la fin de la guerre de sécession, après des études à la « Pennsylvania Académie of fine Arts » de Philadelphie, elle est l’un des premiers artistes à quitter l’Amérique pour Paris, où elle suivra les cours de Gérôme, Chapelin et sans doute Couture. Afin de parfaire son art, elle s’inscrit aux Beaux-Arts. Bien vite elle s’y ennuie. Elle voyage : En Espagne elle découvre le Courrèges, elle fera plusieurs tableaux influencés par le Maître (Toréador).

En Italie, fascinée par les fresques, elle demande une échelle afin de voir les détails de plus près. Les tableaux qu’elle fera à cette époque nous montrent le travail de Mary Cassatt imprégné d’art italien, (La leçon de musique), surtout Botticelli (fresque femme moderne).

En Hollande,  c’est Franck Halls qui retient son attention, elle fera une copie( 1873) d’un de ses tableaux (Officier de St. Hadrian, compagnie Harlem 1633) elle le garde à Beaufresne et le montre volontiers aux jeunes peintres américains qui viennent la voir. Elle va à Beaufort en Doran (Savoie)

      

1868 Elle visite Barbizon et participe à son premier salon, la jeune fille jouant de la mandoline est acceptée 

 

1869 Ses œuvres sont rejetées au Salon, elle va à Beaufort en Duran (Savoie)

 

1870. Retour à Philadelphie après la déclaration de la guerre franco- allemande 

 

1871 1872 Elle revient en Europe, l’archevêque de Pittsburgh la contacte vers la fin de 1871 pour lui commander la copie de deux tableaux, elle passe huit mois à Parme où elle copie le Courrege et Parnigranino. A Rome elle étudie la gravure avec Carlo Raimondi. Elle expose à Chicago où ses œuvres sont détruites dans un incendie.

 

1872 : Première Exposition au salon officiel de Paris (la leçon de musique), sous le nom de Mary Stevenson Cassatt.

  

1873 : Voyage en Espagne pour étudier la collection du Prado, en Belgique celle de Rubens, de Frans Hals en Hollande. Elle fait de fréquents séjours en France, puis s’y installe définitivement Elle étudie avec Charles Chaplin, Thomas Couture, Jean Léon Gérôme et Paul Constant. Elle expose au salon. Mary Cassatt persuade son amie Louisine Havemeyer d’acheter un pastel de Degas qu’elle admire. Ce sera la première peinture impressionniste entrée en Amérique.

 

1874 : Exposition à la Société des Artistes Peintres, Graveurs, d’un groupe qualifié d’impressionniste qui excite la fureur des critiques. En mai, Exposition au salon officiel de trois peintures, favorablement notées par Degas. Elle expose à la National Academy, New York.

 

1875 :: Elle s’établit définitivement à Paris. Elle présentera deux peintures au salon dont le portrait de Mlle LC, une peinture sera refusée

 

1876 : En avril, deuxième Exposition des impressionnistes à la galerie Durand-Ruel. En mai, deux peintures, dont une avait été refusée sont acceptées au salon. Ce sera sa dernière participation.

 

1877 : En avril, troisième Exposition impressionniste à Paris, Degas, lui demande de se joindre au groupe. A la fin de l’année, ses parents et sa sœur aînée (Lydia) viennent habiter avec elle à Paris.

 

1878 Envoi de peintures aux Expositions de New York, Philadelphie et Boston. Elle s’installe au 13 avenue Trudenne et prend un atelier 6 blv. Clichy. Mary Casatt et Pissarro entretiennent une correspondance. Cette relation durera longtemps tant au niveau professionnelle qu’amicale. Mary Cassatt admire Pissarro.

 

1879 En avril, elle participe pour la première fois à la quatrième Exposition des impressionnistes : " La Loge " et " La tasse de Thé ". En été, elle voyage avec son père en Italie, rejoint sa mère à Divonne. Envoi deux tableaux à la deuxième Exposition de la Societé des Artistes Américains, à New-York. Elle travaille activement avec Degas et Pissarro à un projet de journal "le jour et la nuit " pour faire connaître les gravures originales. La famille commence à louer régulièrement des villas de campagne l’été. Elle expose " La loge, à l’opéra " à la société of American Artist, premières œuvres présentées par Mary Cassatt aux Etats-Unis.

 

1880 Participe à la cinquième Exposition impressionniste. Elle passe l’été à Marly-le-Roi. Premier voyage d’Alexander et de sa famille. Elle visite l’Espagne avec sa mère et sa soeur Lydia

 

1881 Elle participe à la sixième Exposition des impressionnistes. " portrait de Lydia". Passe l’été à Louvecienne.

 

 

1882 Suivant Degas, elle refuse de participer à la septième Exposition des impressionnistes. Elle prête de l’argent à Durand-Ruel financièrement en danger. Mort de Lydia. Mariage de son frère Gardner.

 

1883 Présentation des impressionnistes à Londres et à New-York par Durand-Ruel. " La dame à la tasse de thé", première peinture montrant l’influence japonaise.

 

1884 Elle voyage en Espagne avec sa mère. La famille s’installe dans un nouvel appartement 14, rue Pierre Charon avec une pièce pour son atelier.

 

1886 Participation à la huitième et dernière Exposition des impressionnistes. Organisation par Durand-Ruel d’une exposition réussie à New-York avec trois de ses peintures. Son style évolue, elle ne s’identifie plus à aucun mouvement.

 

1887 Déménagement au 10 rue Marignan, qu’elle gardera toute sa vie.

 

1889 Elle se joint au groupe : société Des Peintres Graveurs.

 

1890 Visite une grande exposition japonaise des Beaux-Arts de Paris en compagnie de Degas, Loue le château de Bachiviller dans l’Oise. Elle s’oriente de plus en plus vers la gravure. Et se fait connaître individuellement. Elle est très influente en tant que consultante auprès de grands collectionneurs.

1891 Première Exposition chez Durand-Ruel. A la troisième expositions des peintres-graveurs, elle présente dix aquatintes de couleurs (elles ont longtemps été considérées comme les plus significatives de l’accomplissement de sa carrière). Mort de son père le 9 décembre, enterré aux Mesnil-Théribus.

 

1892 Cap d’Antibes. Mme Potter lui commande une décoration murale pour le " Woman’s building " à l’Exposition Internationale de Chicago. Elle loue le château de Bachivillers et commence à travailler.

 

1893 Expose à la galerie Durand-Ruel à Paris. Elle expose au Woman’s Building à Chicago mais n’assiste pas à l’exposition, son mural "modern woman ", est malheureusement égaré.

 

1894 Elle expose à la galerie Durand-Ruel avec succès, elle acquiert, grâce à la seule vente de ses œuvres, le château de Beaufresne dans l’Oise. Elle y restera jusqu’à la fin de sa vie. Elle visite Giverny pour voir Monet, y rencontre Rodin, Clémenceau et Geffroy, au café Baudy elle fera la connaissance de Cézanne.

 

1895 Mort de sa mère, au château de Beaufresne. Elle est enterrée dans le cimetière de Mesnil-Théribus dans le caveau familial.

 

 

1898 Exposition peintures, pastels, gravures à l’eau-forte par Mary Cassatt à la galerie Durand-Ruel New York. Exposition peintures, pastels et gravures à l’eau-forte à Boston .Visite aux États-Unis pour la première fois depuis 1871 et elle reçoit des commandes de portraits.

 

1899 Son frère Alexander devient président des chemins de fers de Pennsylvanie.

 

1901 Voyage en Italie pour voir les peintures de Goya , en Espagne avec les Havemeyer, le Gréco. Ils achètent la "vue de Tolède" et le "portrait d’un cardinal" (Métropolitain Muséum) et trouvent " l’assomption " acquise en 1906 par l’Art Institut de Chicago.

 

1904 Elle est nommée Chevalier de la Légion d’Honneur pour sa contribution aux arts. Ce dont elle est très fière.

 

1906 Mort d’Alexander. Mary Cassatt brule beaucoup de ses premiers travaux.

 

1907 Visite l’Angleterre, l’Écosse avec son frère Gardner et sa famille.

 

1908 Exposition Mary Cassatt galerie Vollard Paris France et exposition tableaux et pastels de Mary Cassatt à la galerie Durand-Ruel. Elle passe noël en Pennsylvanie. A son arrivée, elle est accueillie par les journalistes "aujourd’hui est arrivée de France miss Cassatt, soeur de M. Cassatt président des chemins de fers. Elle a le plus petit pékinois de monde".

 

1909 Élue membre associée de la National Academy of Design, elle refuse fidèle à ses principes : pas de médailles pas de récompenses. Dernière visite aux Etats-Unis.

 

1910 Voyage au moyen-orient, passe noël à Constantinople.

1911Passe désormais l’hiver Villa Angelletto à Grasse. Séjour en Egypte. Son frère Gardner tombe gravement malade.

 

1912 Mort de Gardner à Paris, elle passe l’hiver à Grasse et y reviendra régulièrement, elle a acheté un appartement. Segard commence des entrevues pour le livre " Mary Cassatt, peintre des enfants et des mères". Elle renoue avec Renoir.

 

1913 Fin de ses superbes tableaux au pastel. Sa vue commence à baisser.

 

1914 Reçoit la Médaille d’Or d’Honneur de la Pensylvania Academy (récompense pour son aide aux jeunes peintres américains). Sa vue faiblit de plus en plus. Elle expose ses tableaux : pastels, dessins et pointes-sèches à la galerie Durand-Ruel Paris France. Elle doit quitter Beaufresne en zone occupée, habite Paris et Grasse.

 

1915 Exposition de 18 de ses travaux ainsi que ceux de Degas à New-York en faveur du mouvement des droits de vote des femmes. Première opération de la cataracte.

 

1917 Mort de Degas. Mary Cassatt subit une  opération de l’œil droit.

                                                                  

1919 Nouvelles opérations de la cataracte.

 

1920 Réouverture du château de Beaufresne. Exhibition des peintures et pastels de Mary Cassatt galerie Durand-Ruel à New York, mort de Loïs ( belle-soeur). Elle donne des tableaux aux galeries.

 

1921 A nouveau opérée sans résultat, Mary Cassatt devient progressivement aveugle.

1923 elle se fâche au sujet de gravures à vendre avec son amie Louisine Havemeyer.

1924 exhibitions des tableaux et pastels de Mary Cassatt galerie Durand-Ruel à New York.

1926 Mort de Mary Cassatt à Beaufresne le 14 JUIN, enterrée au Mesnil -Theribus. Elle rejoint les siens. Elle reçoit les honneurs militaires, Me Havemeyer fera planter des rosiers sur la tombe de son amie

Hommage Exposition des Peintures, pastel de Mary Cassatt galerie Durand-Ruel à New York.

1927 Exposition commémorative des travaux de Mary Cassatt au musée de l’Art de Philadelphie, P A. Pennsylvanie.

1928 Exposition commémorative des travaux de Mary Cassatt Institut de Carnegie, Pittsburg.

Les onze dernières années de sa vie (1915 1926), une cécité presque totale l’a laissé amère, peu satisfaite, cette cécité ayant emporté sa seule source de plaisir.

Mary Cassatt nous a légué un bel exemple de courage, d’indépendance et son talent la hisse désormais au dessus de la profession. Elle a pensé que ses peintures pourraient lui survivre et que peut-être ses efforts avaient été insuffisants : " JE N’AI PAS FAIT CE QUE J’AI VOULU, MAIS J’AI ESSAYE DE MENER UN BON COMBAT ".

Elle a importé l’Impressionnisme en Amérique avec

plus de 500  oeuvres présents dans les Musées.

 

 

 

   

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/8761/cassatt_05.jpg 

 

 

 

Peinture réalisée lors d'une journée du Patrimoine. 

 

 

  

 



29/11/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi